Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 06:00

 

 

 

 

 

Restons à Quimper avec un dé en porcelaine représentant une femme avec la coiffe de Quimper.

 

 

P7040111

 

 

Et un conte breton pour l'accompagner

 

 

                                         Les mains les plus blanches

 

 

Le matelot était bien malheureux  : la fille qu'il aimait était courtisée par plusieurs garçons, et il se désespérait. A chaque fois qu'il venait lui rendre visite, il découvrait dans la place, soit le coiffeur, soit le boulanger.

 

La jeune fille ne trouvait pas désagréable de se laisser courtiser ainsi, car cela lui prouvait qu'elle était jolie, et une fille aime toujours à se l'entendre dire. La mère, au contraire, commençait à être agacée par ce manège.

Un jour, elle dit à sa fille :

 

-"Il est temps de choisir, tu ne peux traîner ainsi tous ces galants derrière toi."

 

-"Je n'arrive pas à faire un choix, ils me plaisent tous trois," répondit la fille, désolée.

 

-"Puisque c'est ainsi", reprit la mère,"je vais décider moi-même qui tu épouseras."

 

Un soir que les trois galants se trouvaient ensemble autour du feu, la mère leur dit :

 

-"Puisqu'elle ne sait choisir, je donnerai ma fille à celui qui montrera les mains les plus blanches."

 

Aussitôt, les trois jeunes gens cachèrent leurs mains, demandant un délai pour se présenter.

 

C'est bien, pensait le coiffeur, tout le jour, je coupe les cheveux et taille les barbes, je plongerai plus souvent les mains dans l'eau, je mettrai dans mon eau plus de savon, et au soir, j'aurai les mains les plus blanches.

 

C'est parfait, se disait le boulanger. Je vais pétrir toute la journée, mes mains seront très propres. Et puis, je les frotterai de farine et au soir, j'aurai les mains les plus blanches.

 

Seul le matelot était abattu en sortant de la maison. Il savait qu'il pourrait se laver et se relaver les mains toute la journée dans l'eau, jamais il n'arriverait à les rendre blanches. Ses mains étaient tannées, creusées par le travail, le goudron de calfatage y avait laissé des traces indélébiles...IL voyait bien que la fille ne serait pas pour lui.

Il rentra au bateau le coeur gros, avec l'envie de pleurer.

 

-"Allons, lui dit son patron, que-t'arrive-t-il ?"

 

Le matelot lui raconta l'histoire, et lui dit son désespoir.

 

-"Allons, consola le patron, ne t'en fais pas pour ça ! Par ma foi, si tu aimes cette fille, tu l'auras !"

 

-"Je voudrais bien le croire !"

 

-"Ecoute par là, matelot...."

 

Le lendemain soir, les trois galants, le coeur battant, se présentèrent à la maison de la fille.

 

La mère les fit entrer, puis elle les appela un à un :

 

-"Coiffeur, montre-moi tes mains !"

 

Le coiffeur approcha.

 

-"Oui, dit la mère, elles sont assez blanches, mais je vois un morceau de cheveu sous l'ongle."

 

Le coiffeur ôta vite le cheveu, mais il était trop tard.

 

-"A toi boulanger !"

 

Le boulanger lui tendit des mains d'une blancheur immaculée.

 

-"C'est bien, dit la mère, ces mains-là sont très blanches, mais je vois un petit morceau de pâte qui est resté collé à la base de l'ongle. Avant de me décider, il faut que je vois le troisième."

 

Le matelot s'approcha et tendit ses mains. Et dans ses mains, il y avait les cinq pièces d'or que son patron lui avait laissé en cadeau.

 

-"Ah ! s'exclama la mère, celui-ci a gagné, car jamais je n'ai vu de mains aussi blanches !"

 

Et c'est ainsi que le matelot épousa celle qu'il aimait !

 

 

 

Livre "Contes traditionnels de Bretagne" Evelyne Brisou-Pellen


 

 

gif breton 4


Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans Dés
commenter cet article

commentaires

BENISSA 05/10/2011 11:05



Chaque région a sa coiffe, parfois même plusieurs comme en Bretagne. Futé le patron du matelot!



Lilwenna 05/10/2011 14:26



heureusement pour ce matelot qu'il avait un patron sympa !



Andrée 04/10/2011 22:16



Un joli conte accompagné d'une belle chanson. Tu as toujours le don de trouver les contes et musiques adéquats .Le dé me plait beaucoup.Belle soirée, bisous Lilwenna



Lilwenna 05/10/2011 14:05



merci beaucoup Andrée !


bisous et bon après midi



Glycine blanche 04/10/2011 19:49



J'aime beaucoup les contes traditionnels qu'il y a dans chaque région. Bises etbonne soirée.



Lilwenna 04/10/2011 20:23



oui, chaque région en a de très beaux


bisous et bonne soirée



Le Noctamplume 04/10/2011 18:09



Bonjour Lilwenna,


J'ai beaucoup apprécié ce conte et j'en ai pris bonne note.


En effet c'est mon rêve d'en écrire un et il faut que je me familiarise avec des textes qui me plaisent.


Je te souhaite une douce et agréable soirée.


Bisous et merci au nom de la communauté


Le Noctamplume



Lilwenna 04/10/2011 19:30



je suis contente qu'il t'ait plu. Tu vas t'essayer aux contes alors. J'ai hâte de pouvoir lire un conte venant de toi !


bisous et bonne soirée



Marylou 04/10/2011 17:55



eh ben dis donc les mentalités n'ont guère changées  c'est toujours l'argenté qui l'emporte...heureusement que l'oiseau bleu est venu me rendre visite car j'ai de plus en plus le
cafard...c'est dingue ô combien je ressens l'absence de mon époux..



Lilwenna 04/10/2011 19:13



oh Marylou je suis désolée.  ça a laissé un grand vide, c'est sûr. J'espère que tu as de la famille ou des amis qui t'entourent pour ne pas être trop seule


Je passe sur ton blog et je te fais de gros bisous



Bienvenue Chez Moi

  • : Lilwenna
  •  Lilwenna
  • : bienvenue dans mon blog de collections, surtout de marque-pages, mais aussi de fées, poupées, miniatures de parfum, dés...agrémentés de poésies, contes et textes divers
  • Contact

Lilwenna

  • Lilwenna
  • mariée, 3 enfants, Bretagne
  • mariée, 3 enfants, Bretagne

 

Mon fils vient d'ouvrir un site de photos. Si vous avez le temps, une petite visite lui ferait plaisir. C'est ici :

 

www.erwanlebourhis.eu

 

Merci pour lui !

 

fée 18

Mes Archives

 

gif fée 77

Mes Rubriques

gif danseuse 49

gif danseuse 50

gif fée 59

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -