Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 16:00

 

 

 

 

 

 

Laissons un peu les marque-pages,

 

voici une des fées de ma collection:

 

                              

                               la reine des fées

 

 

 

P1100085

 

 

 

 

 

La reine des fées

 

 

Venez, suivez moi, suivez moi !

Vous, elfes et fées, tous autant que vous êtes,

Qui formez des cercles dans l'herbe !

Venez, suivez Mab, votre reine !

Main dans la main, dansez ici et là,

Pour rendre le sol de ce lieu féérique.

 

Lorsque les mortels sont au repos,

ronflant dans leur nid,

Sans bruit et sans être vus

Nous nous glissons par les trous de serrure ;

Au-dessus des tables, des tabourets et des étagères,

Nous survolons en troupe.

 

Et s'il s'agit d'une maison close,

Munis de plateau, plat ou bol,

Nous montons du haut des escaliers

Et trouvons les filles de joie endormies;

Là nous pinçons leurs bras et leurs cuisses

Aucune ne peut s'échapper, ni être vue.

 

Mais si la maison est balayée,

Et pour en être venue à bout des impuretés,

Nous louons la ménagère,

Qui est dûment récompensée;

Ainsi , par usage, avant de partir,

Nous laissons tomber un présent dans sa chaussure.

 

Sur le chapeau d'un champignon,

Nous étalons notre nappe,

Un grain de seigle ou de blé

En guise de nourriture;

Des gouttes de perles de rosée, que nous buvons

Dans des tasses en forme de glands, remplis à bord.

 

Les cervelles de rossignol,

Accompagnées d'escargots gras et onctueux,

Compactés entre deux coquilles,

Constituent une viande très tendre;

Queues de vers, et de la moelle de souris,

Composent un plat étonnamment délicieux.

 

La sauterelle, le moucheron, et la mouche,

Nous accompagnent dans nos chansons,

Les grâces accomplies, nous dansons un moment,

Jusqu'à en oublier le temps;

Et si la lune cache sa face,

Le vers luisant nous éclaire le chemin

et nous mène à la maison jusqu'au lit.

 

Au-dessus de l'herbe humide de rosée

Aussi lestement nous passons;

La jeune et tendre tige

Ne fléchit jamais quand on marche près d'elle,

Pourtant, peut être remarqué le matin

L'endroit où nous avons piétiné, la nuit de la veille.

 

 

Thomas Percy

 

 

la-reine-des-fees                                       Sandrine Gestin

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans fées
commenter cet article

commentaires

Bienvenue Chez Moi

  • : Lilwenna
  •  Lilwenna
  • : bienvenue dans mon blog de collections, surtout de marque-pages, mais aussi de fées, poupées, miniatures de parfum, dés...agrémentés de poésies, contes et textes divers
  • Contact

Lilwenna

  • Lilwenna
  • mariée, 3 enfants, Bretagne
  • mariée, 3 enfants, Bretagne

 

Mon fils vient d'ouvrir un site de photos. Si vous avez le temps, une petite visite lui ferait plaisir. C'est ici :

 

www.erwanlebourhis.eu

 

Merci pour lui !

 

fée 18

Mes Archives

 

gif fée 77

Mes Rubriques

gif danseuse 49

gif danseuse 50

gif fée 59

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -