Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 07:00

 

 

 

 

       

 

                             L'amour s'en va

 

Un jeune homme pauvre nommé Iruka aimait de toute la folie de son coeur une jeune fille riche et belle de surcroît. Comme il était lettré, Iruka écrivit à sa bien-aimée une lettre d'amour chaque jour pendant trois longues années, sans faillir une seule fois. La troisième année, il osa lui suggérer de lui faire signe à l'occasion de la fête du Bon (la fête des morts)

 

 

mp geisha et vase

                                                              Sushila Dahan


Mais la bien-aimée ne répondit pas, ne le regarda même pas, et ne lui manifesta jamais le moindre intérêt. Alors, le coeur d'Iruka se lassa. Il songea à devenir moine, ce qu'il fit en effet.

Et le temps passa...

 

Un matin de printemps, il alla chercher de l'eau au puits situé près de son ermitage, quand Iruka rencontra Chujo, pour la première et dernière fois de sa vie. Elle se jeta à ses pieds :

 

-"Iruka ! s'écria-t-elle, j'ai cheminé de longs mois avant de te retrouver, enfin je te vois, admirable Iruka ! Ton amour dont deux mille lettres témoignent a fini par toucher mon coeur."


En disant ces mots, elle dévoile son visage caché jusque-là par un fin voile de soie, et sa beauté était telle qu'elle fit pâlir l'éclat du jour.

 

-"Je suis à toi, Iruka, je t'aime aujourd'hui, comme tu m'aimais autrefois."

 

Iruka lui répondit :

 

-"Il est trop tard, Chujo, j'ai rompu tout lien avec cette sorte d'amour. Je suis moine."


Et sans un regard, il la quitta.

 

Chujo, de désespoir, se jeta dans la rivière et s'y noya.

En apprenant la nouvelle, Iruka composa ce poème :

 

"Elle ne reste pas sur la branche,

la fleur de cerisier,

elle meurt avant l'été."

 

Cette histoire est maintenant du passé. Tout ce qui nait meurt. Tout ce qui vient s'en va, et ne demeure que l'éternel Atma.

 

 

Les plus beaux contes zen Henri Brunnel

 

 

 

gif japon 4

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans Asie
commenter cet article

commentaires

Benissa 14/06/2011 17:13


Tiens, j'avais sauté cet article qui contient un si joli conte... un peu triste. Je t'enverrai un diaporama sur les chaussures et les petits pieds des geishas!!!


Lilwenna 14/06/2011 18:08



ah oui, je veux bien voir ce diaporama !



dalinele 11/06/2011 12:09


méditons sur le conte zen... et cueillons les roses de la vie sans attendre une plus belle encore...


Lilwenna 11/06/2011 14:46



belle méditation.


bises



Kri 10/06/2011 18:12


Un très beau conte mais triste!
Douce soirée!


Lilwenna 11/06/2011 14:35



désolée, je crois que j'ai attristé tout le monde !


bon week-end !



Douar_Nevez 10/06/2011 15:47


Un joli conte un peu triste quand même.
Bisous Lilwenna et bon pont.


Lilwenna 11/06/2011 14:32



oui, je préfère les histoires qui finissent bien !


bisous et bon week-end



Marie poupée 10/06/2011 14:43


Merci de me faire connaître ce superbe et émouvant poème, sur la complexité des sentiments .
Je te souhaite une belle journée
Bises
Marie


Lilwenna 11/06/2011 14:31



bon week-end à toi


bises



Bienvenue Chez Moi

  • : Lilwenna
  •  Lilwenna
  • : bienvenue dans mon blog de collections, surtout de marque-pages, mais aussi de fées, poupées, miniatures de parfum, dés...agrémentés de poésies, contes et textes divers
  • Contact

Lilwenna

  • Lilwenna
  • mariée, 3 enfants, Bretagne
  • mariée, 3 enfants, Bretagne

 

Mon fils vient d'ouvrir un site de photos. Si vous avez le temps, une petite visite lui ferait plaisir. C'est ici :

 

www.erwanlebourhis.eu

 

Merci pour lui !

 

fée 18

Mes Archives

 

gif fée 77

Mes Rubriques

gif danseuse 49

gif danseuse 50

gif fée 59

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -