Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 07:00

 

 

 

 

 

                        Un pilulier de Bretagne en porcelaine

 

P7040127

 

 

 

                            La légende du roi Marc'h 


 

Il y avait autrefois dans le pays un roi qu'on appelait le roi Marc'h, et ce roi possédait un cheval extraordinaire qui galopait plus vite que le vent. Il y avait même des gens qui disaient l'avoir vu courir sur les crêtes des vagues, et entre eux, ils l'avaient appelé "Morvac'h", le cheval de la mer.

 

Ce matin-là, le roi part à la chasse et aperçoit au loin une biche qui s'enfuit. Il lance aussitôt son cheval à sa poursuite et la course se termine au bord d'une falaise. Là, la biche d'une blancheur de neige, le regarde sans bouger, suppliant en silence de lui laisser la vie sauve.

Mais le roi tire une flèche dans sa direction, et là, stupeur, il voit la biche saisir la flèche et la retourner contre lui, blessant mortellement son cher cheval. Il aurait donné sa vie pour lui.


La biche s'est transformée en un belle jeune femme. Le roi reconnaît Dahut, la fille du roi Gradlon, la princesse de la ville d'Ys engloutie dans l'océan, qui hante encore les lieux.

 

-"Roi Marc'h, tu es un homme cruel et impitoyable. Tu as voulu me tuer, je pourrais te tuer à mon tour, mais je vais t'infliger un châtiment encore pire que la mort."


La princesse fait un geste en direction du cheval, qui se redresse aussitôt et rejoint Dahut.

 

-"A partir d'aujourd'hui, roi Marc'h, tu porteras sur la tête les oreilles et la crinière de ton cheval Morvac'h."

 

Et elle saute sur le dos du cheval qui disparait au galop sur la mer.

 

Et le roi retourne au palais, deux longues oreilles et une crinière de cheval lui ayant poussé sur la tête ! Il a honte, il se cache et ordonne aux valets de tendre d'un bout à l'autre de la grande salle de son palais une voile noire, et que personne, jamais, ne la franchisse, sous peine de mort.

 

C'est ainsi que le roi Marc'h a disparu aux yeux des hommes. Mais il continue à gouverner son royaume et tous se demandent quel secret il peut bien cacher.

 

Mais sa crinière, jour après jour, pousse. Il est obligé d'appeler un barbier pour la lui couper, et quand l'homme a fini son travail, pour qu'il n'aille pas raconter ce qu'il a vu, le roi le tue de ses propres mains.

C'est ainsi que tous les barbiers du pays ont disparu les uns après les autres derrière la terrible voile noire. Il n'en reste plus qu'un seul, qui était l'ancien coiffeur du roi.


Quand il voit le roi, il lui dit :

 

-"Si vous m'aviez fait venir avant, il y a bien longtemps que je vous aurais débarrassé de ce qui vous pousse sur la tête, car j'ai des ciseaux magiques. Je peux encore le faire, à condition que vous me laissiez la vie sauve."

 

Le roi accepte, bien sûr et laisse ensuite repartir le coiffeur.

 

Quand celui-ci revient, tous courent vers lui, c'est la première fois que quelqu'un revient de l'autre bord ! Mais le coiffeur a promis de tenir sa langue, et il tient sa promesse.


Mais un secret, c'est lourd à porter.

Alors, il décide de partir sur la plage, de creuser un trou, et de crier son secret à l'intérieur :


-"Le roi Marc'h a les oreilles et la crinière de son cheval Morvac'h !

  Le roi Marc'h a les oreilles et la crinière de son cheval Morvac'h !

  Le roi Marc'h a les oreilles et la crinière de son cheval Morvac'h !"

 

Puis il rebouche le trou et rentre chez lui soulagé. Il n'a pas vu que là où il a crié, trois roseaux se sont mis à pousser.

 

Le temps a passé. La soeur du roi décide de se marier. Toute la population s'est rassemblée dans la grande salle du palais.On a fait venir tous les musiciens du pays et parmi eux, il y en a deux qui habitent une petite maison derrière la grève où le coiffeur a enfoui son secret. En passant par là, ils ont vu les roseaux, et les ont coupé pour en faire des hanches pour leurs bombardes et leurs binious.

 

Mais quand ils se sont mis à souffler dans leurs instruments pour faire danser la noce, ce ne sont pas des airs à danser qui en sont sortis, mais ces mots terribles :

 

-"Le roi Marc'h a les oreilles et la crinière de son cheval Morvac'h."

 

Le silence est tombé dans la grande salle, tous les souffles se sont suspendus dans toutes les poitrines.

 

La voile noire s'est alors soulevée, et pour la première fois depuis des années, le roi est apparu aux yeux de son peuple.

 

Le roi s'est avancé, les gens se sont écartés pour le laisser passer. Il ne pouvait plus régner sur la ville, sur son peuple, puisque tout le monde connaissait son terrible secret. Il est sorti de son palais et a disparu à l'horizon. Personne ne l'a jamais revu.

 

Poutant certains soirs, au moment où le jour descend, on aperçoit en haut de la falaise, dans la lande, un homme debout, immobile. Dans le contre-jour du soleil couchant, on voit sur sa tête deux longues oreilles de cheval. C'est le roi Marc'h lui-même, l'éternel voyageur de l'ombre.

Si vous le rencontrez, tenez-vous à l'écart. Il ne tournera sans doute pas la tête vers vous : il passe son temps à courir les grèves, à la recherche de Dahut pour qu'elle lui rende enfin ses oreilles d'homme.

 

 

Conte breton (Livre les plus beaux contes de conteurs)

 


 

gif roi marc'h

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans piluliers
commenter cet article

commentaires

corentine 09/02/2012 07:13


oui nous sommes bretonnes Corentine, Eugénie et Vonnick (de Douarnenez) tu as une très belle collection - bravo biz et kenavo

Lilwenna 09/02/2012 23:51



ah j'ai travaillé 5 ans à l'hopital de Douarnenez, de 1978 à 1983. C'est une ville où je me suis beaucoup plus !


bises et kenavo



corentine 08/02/2012 07:09


j'aime beaucoup ton blog et en particulier ce qui concerne la bretagne (pas chauvines les frangines non non non !) je ne vois pas de boutique, fais-tu des ventes ou des échanges, cherches tu sur
les blogs ? je retourne continuer ma visite - biz et kenavo

Lilwenna 08/02/2012 20:48



je pense que tu es bretonne ?!


non je ne fais pas de ventes. Tout ce qui est publié sur mon blog fait partie de mes collections personnelles. Il y a juste quelques marque-pages que j'ai en double et que je donne quand je
trouve quelqu'un qui collectionne les marque-pages.


kenavo !



Marylou 05/02/2012 17:33


wouah maintenant je sais d'où vient l'expression aller à la cahsse au dahut...bisous étoilés

Lilwenna 05/02/2012 19:24



ah oui, c'est peut-être notre dahut breton !


bisous et bonne soirée



Charmille 05/02/2012 11:47


Encore un article super.  Pilulier, musique et conte ... Parfaits.


Bon dimanche. GROS bisous

Lilwenna 05/02/2012 15:47



merci Charmille gros bisous et bonne fin de dimanche



Glycine blanche 05/02/2012 10:21


Un petit coucou dominical en passant ! Bises... toujours enneigées...

Lilwenna 05/02/2012 16:05



la neige annoncée n'est pas arrivée jusqu'à chez moi, elle s'est transformée en pluie, et a ramené plus de douceur et du beau soleil aujourd'hui


bonne fin de dimanche



Bienvenue Chez Moi

  • : Lilwenna
  •  Lilwenna
  • : bienvenue dans mon blog de collections, surtout de marque-pages, mais aussi de fées, poupées, miniatures de parfum, dés...agrémentés de poésies, contes et textes divers
  • Contact

Lilwenna

  • Lilwenna
  • mariée, 3 enfants, Bretagne
  • mariée, 3 enfants, Bretagne

 

Mon fils vient d'ouvrir un site de photos. Si vous avez le temps, une petite visite lui ferait plaisir. C'est ici :

 

www.erwanlebourhis.eu

 

Merci pour lui !

 

fée 18

Mes Archives

 

gif fée 77

Mes Rubriques

gif danseuse 49

gif danseuse 50

gif fée 59

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -