Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 07:00

 

 

 

 

 

Je pense que vous avez remarqué que j'aime beaucoup Victor Hugo, j'ai souvent publié ses poèmes, ou des extraits des "Misérables" pour mes poupées. Je republie ici un marque-page le représentant. Je l'avais déjà publié au tout début de mon blog, mais à l'époque, il n'y avait pas beaucoup de monde à passer !


 

mp hugo

                                                    illustration Claude Coudray

 

 

 

                         Demain, dès l'aube


 

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais ce qui m'attend.

J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.

Je ne puis rester loin de toi plus longtemps.

 

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,hugo jeune

Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,

Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,

Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

 

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,

Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,

Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe

Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

 

 

Victor Hugo (1802-1885)

 

 

 

Poème écrit en 1847, (publié en 1856), en hommage à sa fille Léopoldine, disparue quatre ans plus tôt, dont il commémore la mort dans un pélerinage annuel entre Le Havre et Villequier, le village normand où elle s'est noyée accidentellement et où elle est enterrée.

 

 

 

hugo

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans poètes-écrivains
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 07:00

 

 

 

   

Un autre de mes marque-pages magnétiques (explications ICI)

 

 

 

 

 

                     recto                                                                              verso

mp gautiermp gautier verso

  jnf productions

 

 

 

 

Théophile Gautier (1811-1872) est un poète, romancier et critique d'art français.

 

Il fait la connaissance du futur Gérard de Nerval au collège et s'intéresse très jeune à la poésie.

 

En 1829, il rencontre Victor Hugo qu'il reconnaît comme son maître et participe activement au mouvement romantique. Il publie en 1831-1832 ses premières poésies et ses premières nouvelles.


En 1836, à la demande de Balzac, il donne des nouvelles et des critiques d'art au journal "La chronique de Paris". Il collabore intensément avec d'autres journaux, publie des poèmes et s'essaie au théâtre.


En mai 1845, il accomplit un grand voyage au-delà des Pyrénées dont il rapporte un carnet d'impressions (voyage en Espagne) et de nouveaux poèmes (Espana). D'autres voyages en Algérie, Italie, Grèce, Egypte, nourriront aussi diverses publications.


Il continuera à publier articles et poèmes, mais aussi une biographie d' Honoré de Balzac, ou des oeuvres de fiction comme son roman de cape et d'épée "Le capitaine Fracasse".


Il fréquente les salons littéraires, mais aussi le milieu de l'art, s'intéressant aux musiciens (il écrit sur Berlioz, Gounod, Wagner...), à la danse (il élabore le ballet Giselle), comme aux peintres (Delacroix, Manet, Doré...)

 

Il meurt en 1872, laissant l'image d'un témoin de la vie littéraire et artistique de son temps.

 

Il est enterré au cimetière de Montmartre à Paris .

 

 

 

gif théophile gautier

 

 

 

 

    Au bord de la mer

 

 

La lune de ses mains distraites

A laissé choir, du haut de l'air,

Son grand éventail à paillettes

Sur le bleu tapis de la mer.

 

Pour le ravoir elle se penche

Et tend son beau bras argenté;

Mais l'éventail fuit sa main blanche,

Par le flot qui passe emporté.

 

Au gouffre amer pour te le rendre,

Lune, j'irais bien me jeter,

Si tu voulais du ciel descendre,

Au ciel si je pouvais monter !

 

 

Théophile Gautier

 

 

 

 

gif lune sur mer

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans poètes-écrivains
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 06:00

 

 

 

 

 

Quelques marque-pages d'écrivains

 


 

                  recto                                                                                 verso

mp foenkinosmp foenkinos verso

 

 

mp carreremp carrere verso

 

 

mp martinezmp martinez verso

 

 

mp sansalmp sansal verso

 

 

 

 

       L'écrivain

 

L'air inspiré, il se penche

Sur la feuille blanche,

Ecrit quelques mots,

Les raye aussitôt,

Réfléchit un instant,

Regarde par la fenêtre :

L'idée viendra peut-être

A travers les carreaux !

Hop ! Il croit l'attraper,

Mais elle s'est envolée.

Tiens, une autre a surgi.
Vite, il écrit, il écrit...

Puis il s'arrête, et relit.
Ça va, il est content,

Mais il peut changer d'avis !


 

Corinne Albaut (comptines des métiers)

 

 

 

gif livre 40

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans poètes-écrivains
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 07:00

 

 

 

 

Je vous présente aujourd'hui une autre sorte de marque-page, un marque-page magnétique. Vous le mettez de chaque côté de votre page et il se maintient en place grâce à des aimants. Il est aussi moins grand que les autres, puisqu'il mesure 10cm de long au lieu de 18-20cm habituellement.

 

 

mp baudelaire ouvert

 

 

 

                       recto                                                                             verso

mp baudelairemp baudelaire verso

 

 

 

Charles Baudelaire est mon poète préféré.

 

Né à Paris en 1821, Charles Baudelaire perd son père à l'âge de six ans. Sa mère se remarie avec le commandant Aupick quelques années plus tard. Il déteste ce beau-père, général de division, ambassadeur et sénateur du second empire, qui le prive de l'affection maternelle. Rebelle à toute autorité, il sera placé au lycée de Lyon, puis au lycée Louis Legrand.


Lauréat du concours général (2ème prix de vers latins) et bachelier, il s'abandonne à la vie du quartier latin, où il se fait remarquer pour son dandysme. Ses fréquentations douteuses effraient sa famille et on l'embarque pour un voyage aux Indes en 1841, qui ne l'intéresse pas et restera d'ailleurs inachevé.

 

A son retour, Baudelaire, majeur et en possession d'une belle fortune provenant de l'héritage de son père, prend son indépendance et fréquente Jeanne Duval, qui le rend syphilitique. Il fait la connaissance de Théophile Gautier. Il dépense sa fortune sans compter, et côtoie l'alcool et les stupéfiants.

 

Sa famille n'acceptant pas ce choix de vie le pourvoit en conseil judiciaire en 1844, qui est chargé de lui mesurer ses ressources jusqu'à sa mort. Sa vie sera désormais empoisonnée par des difficultés financières et le conduira à attenter à ses jours en 1845.


Contraint de travailler, Baudelaire se consacre à la critique d'art et la traduction des oeuvres d'Edgar Poe.


Il connait avec Jeanne Duval les orages d'une passion charnelle, il fréquente Marie Daubrun, une comédienne qui lui inspirera un bon nombre de poèmes.


Il publie en juillet 1857 son oeuvre majeure très controversée "Les fleurs du mal". Poursuivi en justice pour immoralité, il est condamné le 20 août 1857, à 300 francs d'amende et à la suppression de six pièces.

("Les fleurs du mal" seront réhabilitées en mai 1949)

 

Accablé de dettes, il part donner des conférences en Belgique en 1864, où il séjournera quelque temps. En 1866, il est atteint d'une paralysie générale et ramené à Paris, où il meurt en 1867. Il est enterré au cimetière Montparnasse.

 

Outre les critiques d'art, les traductions d'Edgar Poe et "Les fleurs du mal", il a aussi publié :

En 1847, la Fanfarlo, une nouvelle, autobiographie romanesque

En 1860, Les paradis artificiels

En 1863, Petits poèmes en prose

En 1864, Le spleen de Paris

Et des pensées : Mon coeur mis à nu(1864) et fusées (1867)


 

Source multimania.fr

 

 

 

baudelaire par emile deroy

                                            Charles Baudelaire par Emile Deroy

 

 


                      L'albatros

 

 

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage

Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,

Qui suivent, indolents compagnons de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers.

 

A peine les ont-ils déposés sur les planches,

Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,

Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches

Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !

Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !

L'un agace son bec avec un brûle-gueule,

L'autre mime, en boîtant, l'infirme qui volait !

 

Le poète est semblable au prince des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l'archer;

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


 

Charles Baudelaire (1821-1867)

 

 

 

 

gif albatros



Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans poètes-écrivains
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 06:00

 

 

 

 

 

J'ai trouvé  ce beau marque-page puzzle de Rimbaud à acheter sur le site de MEZZACREATION, qui fabrique des cartes, des marque-pages, des bijoux...

 

                    1                                                                                                2

mp rimbaud 1                      3mp rimbaud 2mp rimbaud 3

 

 

et les trois réunis :

 

 

mp rimbaud 4

  Mezzacréation

 

 

Arthur Rimbaud (1854-1891) était un poète français. Révolté dès l'enfance contre la convention provinciale et la vie de famille confinée, il poursuit quand même de brillantes études. A seize ans, il écrit ses premiers poèmes, dont il en envoie trois, sur l'encouragement d'un de ses professeurs, à Théodore de Banville (poète français, né en 1823, ami de Baudelaire, Victor Hugo et Théophile Gautier)

 

Appelé à Paris par Verlaine, à qui il a envoyé quelques poèmes, il mène auprès de lui une vie orageuse et de bohème qui se poursuivra à Londres et en Belgique. C'est à cette époque que le jeune poète va écrire ses deux recueils majeurs, "les illuminations " et "une saison en enfer".

 

Blessé par Verlaine au terme d'une violente querelle en 1873 (Verlaine, brisé par la possibilité d'une rupture, blesse son amant par balle), il se retire dans la maison familiale, à Roche, dans les Ardennes. A dix-neuf ans, il renonce à la littérature.

 

Pendant les dix-sept années qu'il lui reste à vivre, il voyage et exerce des métiers divers. Il part pour Aden au Yémen en 1880, puis traverse la mer rouge et s'installe en Abyssinie, où il mène une vie d'explorateur et de commerçant. En février 1891, une tumeur se déclare à son genou droit, il est rapatrié en France où sa jambe est amputée. Il mourra à Marseille en novembre 1891, à l'âge de 37 ans.

 

(sources internet)

 

 

gif-arthur-rimbaud-2.jpg

 

 

 

                    Ma bohème

 

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées;

Mon paletot aussi devenait idéal;

J'allais sous le ciel, Muse ! Et j'étais ton féal;

Oh ! là ! là ! Que d'amours splendides j'ai rêvés !

 

Mon unique culotte avait un large trou.

-Petit poucet rêveur, j'égrenais dans ma course

Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.

-Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou

 

Et je les écoutais, assis au bord des routes,

Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes

De rosée à mon front, comme un vin de vigueur;

 

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,

Comme des lyres, je tirais les élastiques

De mes souliers blessés, un pied près de mon coeur !

 

 

Arthur Rimbaud

 

 

gif arthur rimbaud

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lilwenna - dans poètes-écrivains
commenter cet article

Bienvenue Chez Moi

  • : Lilwenna
  •  Lilwenna
  • : bienvenue dans mon blog de collections, surtout de marque-pages, mais aussi de fées, poupées, miniatures de parfum, dés...agrémentés de poésies, contes et textes divers
  • Contact

Lilwenna

  • Lilwenna
  • mariée, 3 enfants, Bretagne
  • mariée, 3 enfants, Bretagne

 

Mon fils vient d'ouvrir un site de photos. Si vous avez le temps, une petite visite lui ferait plaisir. C'est ici :

 

www.erwanlebourhis.eu

 

Merci pour lui !

 

fée 18

Mes Archives

 

gif fée 77

Mes Rubriques

gif danseuse 49

gif danseuse 50

gif fée 59

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -